Ségolène Royal appelle à « faire bloc » pour défendre Airbus

5032007

seg2.jpg

Ségolène Royal défend un plan en quatre points pour Airbus, comprenant la recapitalisation d’EADS par l’Etat français, et appelle Etat, régions et toutes les forces politiques françaises à « faire bloc » pour défendre la filière aéronautique.

Avant la journée de mobilisation des salariés d’Airbus mardi, Ségolène Royal a demandé que « l’Etat recapitalise et s’assure de la stabilité du capital privé » d’EADS.

Elle a également réclamé que l’Etat apporte un « complément de soutien à la recherche et à l’innovation » ainsi que la mise en place d’un plan concernant l’ensemble des sous-traitants d’Airbus.

Elle ne s’est pas prononcée sur une éventuelle révision du pacte d’actionnaires d’EADS, mis en place sous la gauche plurielle, préconisée par Nicolas Sarkozy, qui rencontrait lundi l’intersyndicale d’Airbus.

L’équilibre franco-allemand dans le capital d’EADS s’établit à 22,5% pour chacun des pays: 15% pour DaimlerChrysler, 7,5% pour un consortium comprenant des investisseurs privés, la banque fédérale allemande de développement KfW et des Länder, 15% pour l’Etat français et 7,5% pour Lagardère.







desirdavenir77500 |
PS : UN NOUVEAU SOUFFLE POU... |
Comité de soutien de Quetig... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Alain BAILLY | Législatives...
| Section de Sorgues
| Zadig007