Charléty s’enflamme pour Ségolène Royal

1052007

07050120345100dwtra60lacandidatesocialistelapresidentiellesegolb.jpg

Des dizaines de milliers de personnes ont envahi mardi le stade parisien et ses abords pour soutenir la candidate socialiste.

 

Les RER, pleins à craquer, ont dû stopper par moment, retardés en stations par l’afflux. 

Les portes du stade ont été fermées vers 17H00, 40.000 personnes sont déjà installées sur la pelouse, les pistes d’athlétisme et les gradins. 20.000 autres, selon les organisateurs, restent massées dehors, dans les avenues proches

Des centaines réussissent à rentrer en escaladant les grilles.

Ils sont des milliers et des milliers de jeunes venus pour « leur » candidate, « portant leur diversité en bandoulière », selon les termes d’un responsable socialiste.




Grand concert-meeting Mardi 1er mai à 15h30 au stade Charlety

30042007

charlety1.gif

Ségolène Royal, candidate à l’élection présidentielle a le plaisir de vous convier à un


GRAND CONCERT-MEETING, « Pour nous, c’est Elle »,

Mardi 1° mai à 15h30 AU STADE CHARLETY

Avec la participation de nombreux artistes

BENABAR, CALI, Michel DELPECH, DISIZ LA PESTE,
GRAND CORPS MALADE, Leny ESCUDERO,
Kery JAMES, MAFIA K1FRY, MIOSSEC, MOKOBE,

YANNICK NOAH, RENAUD, SAPHO, TETES RAIDES
ET L’INTERVENTION DE SEGOLENE ROYAL

OUVERTURE DES PORTES A 15H30 AVEC ANIMATIONS

 

 




Zapatero vient soutenir Royal à Toulouse

19042007

zap.jpg

Jose Luis Rodriguez Zapatero est venu soutenir la candidature présidentielle de Ségolène Royal lors du dernier grand meeting socialiste avant le premier tour.

Le président du gouvernement espagnol a franchi les Pyrénées pour rejoindre la campagne du PS qui faisait étape à Toulouse.

Ségolène Royal et Jose Luis Zapatero ont fait leur entrée ensemble vers 19h30 au Parc des expositions de la ville. Ils ont traversé la salle au son de l’hymne de campagne socialiste, « Tous unis ».

Arrivée en avril 2004 à la tête de la région Poitou-Charentes, un mois après l’élection de Jose Luis Rodriguez Zapatero face aux conservateurs espagnols, Ségolène Royal a souvent été surnommée la « Zapatera ».

Un surnom qu’elle apprécie parce qu’il est synonyme de « victoire », explique-t-elle dans son livre « Maintenant ».




Villepinte : Mme ROYAL renoue avec le succès

12022007

slogan1.bmp

La candidate du Parti socialiste à l’Elysée, Mme ROYAL, a présenté le dimanche 11 février 2007 la centaine de mesures de son programme présidentiel au cours d’un grand meeting organisé à Villepinte.

Dans ce « pacte présidentiel » qui vise à construire une « France neuve », la part belle est faite au contenu du projet du PS ainsi qu’à ses idées personnelles :

  • DELIQUANCE ET SECURITE
    - « Centres éducatifs renforcés, si besoin avec encadrement militaire » pour « extraire les mineurs de la délinquance »
    - Développement des brigades des mineurs dans les grandes villes
    - Polices de quartiers
  • EDUCATION ET JEUNES
    - « Révision de la carte scolaire pour supprimer les ghettos scolaires » et « assurer la mixité sociale »
    - 17 élèves par classe maximum en CP et en CE1 dans les ZEP
    - Scolarisation obligatoire « dès 3 ans » (projet PS)
    - « Service public de la petite enfance » (projet PS)
    - Soutien scolaire gratuit pour tous les élèves par des « répétiteurs » (projet PS)
    - Création « d’emplois-parents » et « d’écoles des parents »
    - Division des gros collèges (pas plus de 600 élèves)
    - Loi de programmation pour l’université portant en 5 ans la dépense par étudiant « au même niveau que la moyenne des pays de l’OCDE »
    - Renforcement de « l’autonomie des universités dans le cadre national »
    - Service public d’orientation pour « améliorer l’insertion des jeunes » (proche du projet PS)
    - Prêt gratuit de 10.000 euros à chaque jeune à sa majorité
    - Allocation d’autonomie pour les jeunes « sous conditions de ressources » (projet PS)
    - Gratuité des soins pour les moins de 16 ans. « Carte santé » pour les 16-25 ans.
  • LOGEMENT
    - « Sécurité logement tout au long de la vie », limitation du coût du logement pour les ménages modestes à 25% des revenus (projet PS)
    - Hausse des allocations logement
    - Construction de 120.000 logements sociaux par an. « L’Etat pourra se substituer aux maires qui n’appliquent pas la loi SRU (20% de logements sociaux dans les communes) – (projet PS)
    - « Service public de la caution »
    - Extension des prêts à taux zéro
    - Accession à la propriété des locataires ayant payé pendant 15 ans leur loyer en logement social
    - Sanction financière pour les communes ne respectant pas « un ratio moyen de un pour 1.000 habitants » pour l’hébergement d’urgence
  • SALAIRES ET RETRAITES
    - Smic à 1.500 euros « le plus tôt possible » (projet PS)
    - Conférence nationale sur les salaires juin 2007 pour une hausse des bas salaires, au dessus du Smic (projet PS)
    - Hausse de 5% des petites retraites
    - Minimum vieillesse versé mensuellement
    - « Sécurité sociale professionnelle » qui, contre formation ou recherche active d’emploi, garantira une rémunération à 90% du dernier salaire
    - « Revenu de solidarité active » pour que le passage du RMI à un travail ne fasse pas baisser les revenus
  • 35 HEURES
    - Ouverture de négociations « pour déterminer comment on peut consolider cet acquis et réduire ses effets négatifs pour les ouvriers et les employés »
  • DEMOCRATIE PARTICIPATIVE
    - Jurys citoyens dans les collectivités
    - Référendum d’initiative populaire
    - Pétition d’un million de signatures permet de demander au Parlement l’examen d’une proposition de loi (projet PS)
    - Suppression du 49.3 (adoption d’un texte sans vote à l’Assemblée nationale) (projet PS)
    - Mandat unique (projet PS)
    - Référendum sur réformes institutionnelles dans les six mois suivant la présidentielle (projet PS)
  • DIVERS
    - « Service universel bancaire de base favorisant prêts sociaux et micro-crédit » (projet PS)
    - Réglementation des tarifs bancaires
    - 20% d’énergies renouvelables d’ici à 2020.
    - Nouvelle étape de régionalisation: prisons et rénovation des bâtiments et résidences universitaires confiées aux régions.
    - Taux plancher de l’impôt sur les sociétés (IS) pour empêcher une délocalisation fiscale à l’intérieur de l’Europe
    - Taxation des recettes publicitaires des chaînes de télévision privées pour financer l’audiovisuel public (projet PS)






desirdavenir77500 |
PS : UN NOUVEAU SOUFFLE POU... |
Comité de soutien de Quetig... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Alain BAILLY | Législatives...
| Section de Sorgues
| Zadig007